De la parlotte ...·Ma vie de Maman

« Elle ne fait rien de ses journées »

« Pas besoin d’appeler, vous pouvez passer elle fait rien, n’est ce pas ? »

 » Cette dame ne travaille pas. »

« Et sinon, vous travaillez dans quoi ? »

« Ce n’est pas bon de le garder seul à la maison, il ne sera jamais sociabilisé ! »

 » Vous allez en faire un fils à Maman ! »

« Oh lala, votre mari doit être fatigué quand il rentre ! »

(Je fais des efforts pour ne plus dire de gros mots, mais excusez moi: je vous emmerde !)

Voilà un peu ce que je peux entendre, quand je parle avec les petits vieux de ma résidence ou alors quand je vais au parc avec Patababy etc…

Et donc, au début, je n’osais pas le dire. Je n’osais pas dire « ce que j’étais« . Vous savez, ce « statut« , « cette étiquette négative » que tout le monde vous colle lorsque vous « restez à la maison« . Et pourtant, j’en ai tellement rêver !

Donc, je tournais autour du pot, je commençais mes phrases par « Pour le moment…« 

Mais c’est fini !

J’assume ce que je suis. Je suis fière de ce que suis et tant pis si ça ne plaît pas à tout le monde, tant pis si ça dérange !

JE SUIS UNE MERE AU FOYER !!!

(Et ouais ! Ca vous en bouche un coin non ?!)

Je pourrais même dire « Femme » au foyer !

Et il n’y à rien de honteux là dedans !

C’est un choix mûrement réfléchi. Un choix de vie. Et non, ça ne fait pas de moi une « feignasse« , « une profiteuse » ou que sais-je encore !

Je m’occupe de Patababy à temps plein, depuis sa naissance et il se porte à merveille.

Alors oui, ça a été dur au début, j’ai eu un petit temps (très court.) d’adaptation, car je rentrai dans un monde nouveau.

Mais maintenant, je n’ai pas peur de dire que … JE GERE !

Je ne dis pas que je suis une mère parfaite, mais mon fils va bien.

Je me suis rendue compte que beaucoup de monde dénigraient les « mères au foyer« . Car vous comprenez, « nous sommes fatiguées à ne rien faire« .

Franchement, depuis quand jouer aux petites voitures toute la journée, c’est stressant ?

Et puis, on ne peut pas dire que mettre un petit pot dans le micro onde, c’est synonyme de « passer 3h en cuisine » !

Alors, je ne sais pas comment ça se passe chez les autres et en même temps, ça ne me regarde pas. Bien sûr, j’ai cotoyé des personnes qui étaient « mère au foyer » et qui correspondaient EXACTEMENT aux clichés des mères au foyer. Et ça existe, ce type de personne.

Tout comme il existe des personnes qui jouent au solitaire sur l’ordi de leur bureau, ou des personnes qui donnent un ballon à un groupe d’enfants « pour les occuper« , pendant qu’ils (ou elles) essaient de draguer l’animatrice(teur) du groupe d’à côté !

JE SUIS MERE A FOYER !

Nous (car oui, Patadad est du même avis) accordons une grande importance à l’éducation de NOTRE fils (notre fils. NOTRE fils. N-O-T-R-E FILS !!!!! 

(Je vais repasser en « je« , non pas parce JE décide, mais parce que c’est plus simple pour moi de vous parler de MON ressenti)

En devenant mère au foyer, j’ai décidé de respecter le rythme biologique de Patababy, ses besoins de sommeil, ses besoins d’attention, d’écoute, de liberté !

A partir de 3 ans, sa vie aura un rythme intense et ça, jusqu’à ce qu’il soit à la retraite (ou alors qu’il gagne à l’Euromillions) Et ça me rend malade. A 3 ans, il aura un rythme de vie d’un gars qui bosse 35h/semaine (et encore, je suis gentille !)

Alors non, je ne l’écoute pas. Non, je n’en fais pas un enfant roi.

Mais quand je vois mon petit bout tombé de fatigue à 14h ou alors, dormir jusqu’à 9h30 s’il en a envie, je le laisse. Parce que c’est qu’il en a besoin.

J’ai 3 ans devant moi (enfin, plus que 2 maintenant) pour le faire « profiter » du bien-être d’être à la maison et d’avoir SON propre rythme.

JE SUIS MERE AU FOYER !

Etre mère au foyer, ce n’est pas un statut reconnu par la société.

Etre mère au foyer, c’est accepté les critiques sur l’évolution de notre enfant (car vous savez « le fils d’un tel, parle DEJA lui. C’est parce qu’il est en collectivité !« )

C’est accepté les regards méprisants. Les jugements des autres, vous savez « ceux qui travaillent toute la journée, au bureau, qui passent des heures dans les bouchons« , ce que nous, mères au foyer, on ne connait pas, car on reste affalée dans notre canapé, à la maison, bien au chaud !

Non, on ne reçoit pas de salaire pour ce que l’on fait (« parce qu’il ne manquerait plus que ça, qu’elles soient payées à ne rien faire !« ) Et pourtant, on enfile l’uniforme de plusieurs métiers dans une seule journée !

JE SUIS MERE AU FOYER !

Pour vous parler un peu de ma vie privée, de mon choix de vie, je ne suis pas QUE mère au foyer. J’aime à dire que je suis FEMME au foyer. je ne consacre pas ma vie, mon temps qu’à mon fils, mais aussi à mon mari et ma maison. C’est important pour moi de savoir que mon fils se sente bien. C’est important pour moi que mon mari se sente bien. C’est important pour moi d’avoir une maison bien rangée (bon ok, tout n’est pas TOUT LE TEMPS clean, mais ce n’est rien !)

Voici une journée type :

Je me lève à 06h pour préparer le repas « pique-nique » de mon mari et le petit déjeuner.

À 07h, lorsque mon mari part au boulot, je range un peu la maison et m’accorde 30 min dans le canapé pour tricoter, faire mes articles ou juste me poser.

À 08h15, je prépare le biberon car à 08h20-30, Patababy se réveille. Lorsqu’il mange son morceau de pain ou ses céréales, j’en profite pour faire la vaisselle ou autre.

S’en suit, la toilette de mon petit bonhomme. Puis c’est temps libre: on fait des puzzles, on joue, on lit des histoires. Ou alors on va à la boulangerie ou à la poste, selon les besoins de la maison.

Vers 10h, je le laisse jouer seul pendant que je fais une autre « grosse tâche ménagère » (comme nettoyer la salle de bain)

À 11h15-30, je commence à préparer le repas pour qu’à 12h il mange.

À 13h, il va à la sieste jusqu’à 14h20-30.

Pendant ce temps, j’en profite pour finir ma tâche ménagère ou pâtisserie ou faire quelque chose qui me plaît.

Après la sieste, on joue 1h puis on va à la bibliothèque, au parc ou on reste à la maison et on fait une activité (cuisine, peinture, dessin etc ...)

À 16h, c’est l’heure du goûter.

Puis on fait « un peu ce qu’on veut« . Et si je vois que Patababy n’est pas trop « demandeur« , je fais ma séance de sport, sinon, je la fais quand Patadad rentre.

À 18h45-19h, c’est l’heure du bain.

À 19h30, Patababy prend son repas.

À 20h, l’heure du coucher: histoire, berceuse et câlin.

Puis, je prépare le repas pour Patadad et moi (si je ne l’ai pas déjà préparer pendant le goûter)

J’ai des journées bien remplies et il y a des fois où le ménage peut attendre et où je profite exclusivement de mon petit Loulou.

J’aime quand Patadad rentre du boulot en me disant que ça sent bon ou que le repas a l’air succulent.

Ça ne fait pas de moi une personne « soumise » comme j’ai pu l’entendre.

J’ai des principes. J’ai fais des choix. Mes choix.

C’est la vie que j’ai toujours voulu. J’ai toujours voulu vivre comme Caroline Ingalls.

Je suis marié à un homme fabuleux. Et je prends soin de lui.

Je ne veux que le bien être de mon fils. Alors je prends soin de lui.

JE SUIS UNE FEMME AU FOYER.

J’ai très peu de temps pour moi, pour mes projets « creatifs » (couture, tricot, scrapbooking etc…) J’ai une liste qui ne cesse de se rallonger mais ce n’est pas grave. J’ai une vie de famille maintenant, et ce qui compte ces que ma famille soit heureuse.

Et si elle l’est, alors je le suis.

JE SUIS UNE MERE AU FOYER. JE SUIS UNE FEMME AU FOYER. JE L’ASSUME ET J’AIME CA.

Publicités

14 réflexions au sujet de « « Elle ne fait rien de ses journées » »

  1. C’est juste génial j’admire ton choix.
    J’aimerais aussi faire pareil mais niveau financier se serais juste.
    Je peux me permettre de te demander comment vous gérer financièrement ? As tu des astuce pour faire des économies ? Tu peux me repondre en privé si tu veux.
    Ça me trotte énormément dans la tête mais j’ai peur de ne pas être comprise aussi.
    Bravo a toi 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Le plus important c’est que ce choix de vie convienne à vous trois et que vous soyez heureux. A la naissance de poussinette j’ai décidé de prendre mes mercredi pour pouvoir passer du temps avec et aussi lui permettre d’avoir un jour plus cool et pas rythmée par les horaires. Et je sais qu’au niveau du travail ça me portera préjudice mais je m’en fous. Je profite de ces instants passés 😊

    Aimé par 1 personne

  3. Ton texte m’a beaucoup émue . Bravo , je te considère comme une wonder mum. C’est super d’assumer le mode de vie qu’on a choisi !
    Un grand bravo ! Pour ton article et tout ton blog.
    Mirabel en compote

    Aimé par 1 personne

  4. Pathétique. A pleurer. Après tu en feras un deuxième et restera a la maison….les femmes actives font la même chose avec un rythme différent. N ont pas le temps de se poser ou tricoter……

    J'aime

    1. Je n’ai jamais dénigré les femmes actives, vue que je l’ai été moi-même ! Je respecte les choix de chacune ! Je ne vois pas en quoi l’article est pathétique. Et maintenant, si personne (homme, femme, actif ou non) ne prend le temps de se poser un peu, ou de tricoter car apparemment ça, vous l’avez bien retenu, c’est dommage ! La vie est courte, il faudrait en profiter un poeu

      J'aime

      1. Vu votre âge vous n avez pas du l être longtemps active. Et. Vous avez été active sans enfant……je vous ai dit tricot. Comme j aurai pu dire blog patamam….

        J'aime

  5. Bonjour,
    J’en parlais avec une copine pas plus tard que ce matin, je suis infirmière en urgence psychiatrique et j’ai décidé de prendre 1 congé parental à la naissance de notre 2e enfant , parce que je pense aussi que les enfants ont des journées de dingues. Et oui financièrement ce n’est pas toujours simple de gérer, mais nous avons quand même la chance de pouvoir le faire.
    Pour notre 1er enfant, j’ai repris le travail quand il eu 6 mois, EN NUIT. . . Je rentrais de travail vers 7h30 , et je ne me couchais qu’à 10h après m’être occupée de mon loulou , avant de le déposer chez sa nounou.
    Bref, 4 ans plus tard et le 2e bébé, NOUS AVONS DÉCIDÉ QUE J’ALLAIS PRENDRE 1 CONGÉ PARENTAL, POUR RESPECTER LEUR RYTHME DE VIE TOUT SIMPLEMENT. (OUI, JE SAIS QUE PARFOIS ON A PAS D’AUTRE CHOIX QUE DE REPRENDRE LE TRAVAIL DES LA FIN DE CONGÉ MATERNITÉ ).
    ET NON CE N’EST PAS TOUJOURS FACILE DE SE COUPER DU MONDE DU TRAVAIL . . .
    C’EST NOTRE CHOIX, JE LE DIS HAUT ET FORT, JE SUIS MÈRE AU FOYER ET LE/LA PROCHAIN(E) QUI DIT « AH MAIS T’ES PEINARDE À LA MAISON , JE LUI EN METS UNE TARTE.
    C’EST UN TRAVAIL COMME 1 AUTRE, SAUF QUE TU N’AS PAS DE RTT.
    Je suis déléguée des parents-élèves , et je fais du bénévolat pour le resto du coeur qui n’est pas loin de chez nous. Je suis debout à 7h… bon 7h45 quand le réveil à sonné et que je me dis encore 5 minutes et je me lève. Je me couche vers 22h. En plus je les enfants avec mon homme 1 samedi sur 2 pour faire du cheval…et oui 1 activité QUE POUR MOIIIIII.
    BON COURAGE ET COMME TU L’AS SI BIEN DIS , ON NE VIT QU’UNE FOIS.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Sam !

      Merci pour ce commentaire et merci de partager ton expérience !
      Bravo à toi pour ce choix et ce courage !
      Tu fais bien de prendre du temps pour toi, ça fait du bien de temps en temps, tu as bien raison !
      Tu as très bien résumé : « c’est un travail comme un autre mais sans RTT  » !!! Malheureusement tout le monde ne le voit pas ainsi !

      Bon courage à toi et bonne continuation !

      J'aime

  6. Bonjour ma belle , tu nous manques terriblement tu sais , moi je te dit bravo meme si je ne connais pas ton petit bonhomme . Profite de tout ses bons moment , ses moments de complicité, de tendresses d’Amour . J’en ai pleuré de lire ton texte parce que pour moi malheureusement je ne pourrais jamais avoir d’enfants. Et comment j’aurais voulu faire comme toi 😢 j’aurais temps aimé être Maman et je suis sur que j’aurais été une très bonne Maman mais la vie en a décidé autrement , pourquoi ? Qu’est ce que j’ai fait ? Me punir pour quoi ? Ou ai -je un rôle a jouer ? Bref c’est comme cela et cest pour ca que je me tourne vers des enfants a garder . Je garde de bons souvenirs quand je vous gardé toi , ta soeur ton frère tes cousins cousines . Voilà Alors profite de ses 3 années fait plein de chose avec ton petit homme et surtout AIME -LE je sais que sais deja le cas . Bisou

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s