Ma vie de Maman·Patamam se confie...

Entre nous, c’est fusionnel !

On connait tous les fameuses phrases comme « L’amour d’une mère est plus fort que tout.« , « L’instinct maternel est inné.« , etc…

Sachez que, ça ne se révèle pas juste pour tout le monde (oui oui, croyez moi ! J’en ai vu des mères qui ne portaient aucun amour à leurs enfants…)

On DEVIENT maman. Etre maman, ça s’apprend. Ce n’est pas un tour de magie ou un  claquement de doigts « façon Mimie Mathy » ! Non.

On a une idée fixe sur le sujet. Enfin « on », je veux dire, j’avais, MOI, une idée fixe sur le sujet. Quelle maman je serai. Comment j’allais me comporter avec lui ou elle. Puis, je suis tombée enceinte. Je ne faisais pas partie de ces femmes qui s’écoutent « Je suis enceinte, ahhh j’ai mal au dos« , « Je suis enceinte, ahhh j’ai mal au ventre« , « Je suis enceinte, j’ai envie de fraises« , « Je suis enceinte, ahhh je suis fatiguée« . NON. Etre enceinte, ce n’est pas une maladie. Personnellement, je n’avais pas envie de rester affaler dans mon canapé à me plaindre (même si attention ,je sais que pour raisons médicales, certaines femmes doivent rester alitées. Ca c’est une autre chose, je le conçois parfaitement). Je portais la vie ! J’avais un petit être, vivant, en moi ! Et je voulais en profiter au maximum, vivre ce privilège à fond les ballons ! Bon je vous avoue qu’au début, je ne réalisais pas vraiment car ça ne se voyait pas. Puis, je n’ai eu aucuns des symptômes « de la femme enceinte« , comme les nausées du matin donc…

Puis je me suis arrondie (enfin, plus que d’habitude je veux dire) et même si  je ne le sentais pas encore bouger, je sentais en moi une présence. Je ne sais pas comment l’expliquer. Tout le long de ma grossesse, je m’allongeais au moins 1h par jour dans ma chambre (silence total !) et j’écoutais mon corps, j’essayais de ressentir ce changement en moi (vous remarquerez le petit moment philosophique) Je n’osais pas encore trop « lui » parler. Donc je glissais vaguement un « bonjour », sans trop savoir à qui je m’adressais.  Puis j’ai pris le temps de caresser mon ventre (en me massant heiiiin, avec des huiles et tout et tout), j’ai pris le temps de me présenter et de lui raconter notre vie, à son papa et à moi. Et petit à petit, j’ai senti ce lien très fort, se construire. Et très vite, dès que je m’allongeais, mon bébé bougeait, comme une réponse à mes caresses, à ma voix mélodieuse (de poissonnière pardon) Ca y est, j’allais être maman. Un petit bébé, un petit garçon qui plus est, était en train de pousser en moi.

Et il est arrivé. Donc je sais ce qu’on dit, comme quoi les garçons sont plus proches de leur mère et les filles de leur père. Dans notre cas, ce ne serait pas juste de dire ça étant donné que je suis avec lui toute la journée (mais sachez que dès que Patadad ne travaille pas le week-end, il a son fils rien que pour lui, moi je n’existe plus !!!!! Son père = Son héros !)

Mais cependant, on a un lien très très fort entre nous, cette relation fusionnelle.

Etant donné que c’est mon premier enfant, je n’ai pas de comparaison à faire ou d’autres exemples à vous donner mais, j’ai découvert un amour différent de celui que je porte à Patadad.

Ca va bientôt faire 6 mois qu’il est parmi nous et je l’aime d’un amour inconditionnel.

J’aime tout chez lui, j’aime tout de lui. Et je fais tout, pour entretenir cette relation mère-fils. On est déjà très complice tous les deux, surtout depuis qu’il est fort éveillé.

J’adore quand il se blottit dans mon cou le matin quand il se réveille.

J’adore quand il me regarde avec ses grands yeux lorsque je fais les voix des différents personnages, pendant le temps lecture.

J’adore quand je lui dis « tu fais un bisou à Maman » et qu’il s’approche en ouvrant grand la bouche (et ça marche qu’avec moi !!!)

J’adore quand il m’attrape par les joues et me caresse doucement.

J’adore quand on le couche le soir et qu’il râle juste pour que je vienne à côté de lui, que je lui dise que je l’aime et lui fasse une caresse sur la joue (je vous rassure, ça arrive 1 fois sur 20. Il s’endort sans râler habituellement, mais .. quand ça arrive, j’aime bien)

J’adore quand, le seul moyen de le calmer et de l’endormir, c’est quand je chante la berceuse en swahili.

J’adore quand il se met en position « bébé singe » pour s’endormir sur moi.

J’adore quand je lui donne son repas et qu’il répète après moi quand je fais « Mmmmh« .

J’adore quand il attend qu’une seule chose c’est que je passe l’idiote pour le faire rire.

J’adore quand il me regarde préparer le repas et qu’il écoute toutes les étapes de la préparations, comme si je lui donnais le un code secret.

J’adore quand je lui parle et qu’il commence à fatiguer ou à être dans ses rêves et qu’il me répond par un « Hm » (du style « t’as raison, ouais !« )

J’adore quand il me cherche du regard et qu’il fais un IMMENSE sourire quand il m’a vu, comme pour dire « ouf, t’es encore là !« 

J’adore, quand je vois tout l’amour dans ses yeux qu’il a pour moi.

J’adore quand il me regarde amoureusement, comme si j’étais une princesse.

J’adore quand il se cale sur moi pour lire une histoire.

J’adore, toutes ces choses que j’oublie de citer mais qui comptent tellement pour moi

J’adore, toutes ces choses qui ne se sont pas encore produites et qui vont tellement compter pour moi.

Pour nous.

IMG_20160305_135530

J’adore être maman.

J’adore être amoureuse de petit bonhomme.

Je l’adore. Je l’aime. A l’infini.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Entre nous, c’est fusionnel ! »

    1. Oui, je me suis toujours dit que je chanterai cette berceuse à mes enfants et je lui chante depuis qu’il est d ans mon ventre et apparemment ça l’a marqué car ça le calme à chaque fois. Et, en plus de l’histoire du soir, elle fait partie de notre rituel =D
      Merciii ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s